Une œuvre à la maison #11 : « Sans titre (Les personnages) »

Et si vous vous initiez à la photographie et au dessin simultanément ? Nous vous proposons pour ce nouvel atelier de vous pencher sur le travail de l’artiste Valérie Jouve et sur sa série de photographies « Sans titre (Les personnages)« .

Présentation de l’œuvre :

Valérie Jouve, Sans titre (Les personnages),
1998-1999
Tirage couleur à développement chromogène contrecollé sur aluminium
100 x 130 cm
Édition 2/3 + 2EA/AP
© Adagp, Paris, 2020

Valérie Jouve est une artiste photographe cinéaste française. Elle vit et travaille aujourd’hui à Paris. Depuis le début des années 1990, elle s’intéresse aux corps dans l’espace, à l’humain et au paysage urbain. Ses photographies et ses films oscillent entre différents univers : l’art contemporain, le documentaire, l’anthropologie et la sociologie.

Valérie Jouve réalise différentes séries : Les Personnages, Les Passants, La Rue, Les Situations, Les sorties de bureau, Les Arbres, etc. À travers celles-ci, l’artiste veut nous montrer que nos corps sont habités par l’espace, qu’ils réagissent par rapport à l’endroit où l’on se situe. Elle interroge à la fois l’espace intérieur (l’intime, être seul) et l’espace public (l’extérieur, dans la rue). Dans sa photographie Sans titre (Les personnages), nous observons un jeune homme devant un paysage urbain et minéral (les arbres sont en arrière-plan et flous). Le jeune homme entre en action dans la ville. Le spectateur n’arrive pas réellement à identifier l’endroit où la personne est photographiée. Valérie Jouve joue sur la mise en scène : comme au théâtre, elle va demander à son modèle de choisir une position corporelle et de ne plus bouger. Elle trompe le spectateur en lui faisant croire que c’est une photographie improvisée avec une personne prise sur le vif, en plein mouvement.

L’atelier :

Parents et enfants (idéal pour les 8-12 ans) vont réaliser un paysage imaginaire urbain à partir de leur propre portrait photo.

Matériel nécessaire :

  • Smartphone ou appareil photographique
  • Feutres ou crayons de couleurs
  • Feuille A3 ou A4 blanche
  • Ciseaux et colle
  • Imprimante, ordinateur ou tablette graphique
  1. En s’inspirant du travail de Valérie Jouve, les parents prennent en photographie leur(s) enfant(s) qui prennent la pose. La photographie peut être en couleur ou en noir et blanc, la position debout, de dos ou de face, le seul impératif : donner l’impression que le modèle est pris sur le vif (comme arrêté en pleine course ou sur le point de sauter par exemple).
  2. Préparation du support :
  • Option avec imprimante : Une fois la photographie réalisée, imprimez-là, découpez-là et collez-là sur la feuille blanche (format A3 ou A4).
  • Option sans imprimante : Une fois la photographie réalisée : enregistrez-là sur un ordinateur afin de pouvoir la retoucher sur un logiciel de « digital painting » ou avec une tablette graphique. Nous avons utilisé le logiciel « Rebelle 3 » (que l’on peut acheter et télécharger en ligne). Gratuit, le logiciel Krita sera aussi très bien pour commencer : vous pouvez le télécharger-le ici.

3. Une fois la photographie collée sur la feuille ou ajoutée sur l’ordinateur / la tablette graphique, il faut imaginer le paysage urbain alentours. Sur papier, on peut dessiner sa propre ville à l’aide de feutres ou de crayons de couleurs. Sur tablette graphique, il s’agira d’utiliser les outils proposés par le logiciel.

4. Pour créer de jolis contrastes :

  • Si vous avez une photographie en couleur : dessinez une ville en noir et blanc
  • Au contraire, si la photographie est en noir et blanc cernez-là d’une ville aux milles et une couleurs.

N’hésitez pas à jouer sur la perspective, la taille des bâtiments et des décors, à intégrer des éléments de votre ville au sein même de votre photographie.

Pour aller plus loin :

Devant « Sans titre, (les personnages) » de Valérie Jouve lors de la Fiac 2015 © Claire Pignol / Mairie de Paris

© photos : Fonds d’art contemporain – Paris Collections

N’hésitez pas à envoyer des photos de vos réalisations à fondsartcontemporain@paris.fr ou à nous taguer sur Instagram @fondsartcontemporain_paris et Facebook @fondsartcontemporain.paris avec le Hashtag #Uneoeuvrealamaison pour que nous puissions voir (et partager, si vous êtes d’accord) vos belles créations !

En cette période compliquée, toute l'équipe du Fonds d'art contemporain - Paris Collections vous adresse ses voeux de soutien et de bonne santé.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s