Une œuvre à la maison #4 : « Red Head »

Fin de semaine = nouvelle série d’ateliers pour vous occuper en famille ce week-end ! Aujourd’hui, nous vous proposons de vous amuser autour de l’œuvre « Red Head » de James Brown.

Présentation de l’œuvre :

James Brown, « Read Head », 1987
Lithographie sur tissu encollé sur papier plié après tirage
80 x 61 cmAcquisition en 1987 © Adagp, Paris

« Red Head » représente un visage humain peint de manière primitive : les yeux, le nez et la bouche ayant été simplifiés au maximum. James Brown a ensuite plié le papier. L’effet quadrillé souligne la composition et accentue la simplification du dessin. Cette tête rappelle l’idée des masques africains traditionnels que l’on retrouve dans l’imaginaire collectif mais qui sont en réalité des masques « pour touristes ». Un artiste africain, Sikire Kambire (1896-1963) et son atelier se sont spécialisés dans ces créations pour Européens. James Brown semble en reprendre toutes les caractéristiques : les deux couleurs, le marron qui renvoie au bois d’origine et le rouge, symbole d’énergie ; la stylisation des traits et la forme ovale, allongée du visage. En savoir + 

Atelier n°1 : autoportrait créatif (en deux versions)

Ce premier atelier amène les plus petits (3-5 ans) à aborder la notion de portrait, à mieux appréhender leur visage et à détourner leur propre image en en créant une nouvelle. Il a été réalisé dans le cadre de l’édition 2019-2020 d’Une œuvre à l’école par des élèves de l’école maternelle Mouffetard avec la médiatrice culturelle Swann Toillon. 

Version 1

Matériel nécessaire :

  • une photographie portrait imprimée (en couleur ou noir et blanc)
  • une paire de ciseaux
  • une feuille colorée ou un dessin
  • de la colle
  1. Une fois le portrait photo choisi et imprimé, découpez-le en plusieurs parties. Il n’est pas nécessaire de couper droit, le plus important est de créer trois ou quatre bandes bien distinctes. Vous pouvez choisir de découper de manière horizontale (comme ci-dessus), ou verticale.
    • de manière horizontale : découper 1) le front, 2) les yeux, 3) le nez, 4) la bouche et le menton
    • de manière verticale : découper (par exemple) : 1) le côté gauche, 2) le milieu du visage, 3) le côté droit
  2. Collez ensuite les trois morceaux sur du papier coloré, un dessin réalisé au préalable ou un aplat de couleur.s. L’idée est de créer un espace entre chacune des bandes pour rendre le collage bien plus amusant en laissant entrevoir le fond.

Version 2

Matériel nécessaire :

  • une photographie portrait imprimée (en couleur ou en noir et blanc)
  • une paire de ciseaux
  • un morceau de carton
  • des magazines
  • des éléments recyclés ou non (exemple : bouchons de bouteille, paillettes, laine etc)
  • de la colle
  1. Une fois le portrait photo choisi, le découper pour ne garder que le visage puis le coller sur un morceau de carton (correspondant au minimum à la taille du portrait imprimé).
  2. Découper, dans des magazines par exemple, des yeux, une bouche, des oreilles,…
  3. Coller les éléments découpés sur le carton en transformant le portrait d’origine (comme ci-dessus)
  4. Ajouter des éléments décoratifs

Pour aller plus loin :

Atelier n° 2 : création d’un masque africain

En lien avec l’œuvre de James Brown et à la manière de l’artiste Romuald Hazoumé, nous vous proposons de créer votre propre masque africain à partir de matériaux recyclés. Selon les matériaux choisis et les détails que vous apporterez au masque, cet atelier peut être aussi bien réalisé par les plus petits (à partir de 3 ans) que par des enfants plus grands (jusqu’à 12 ans).

Matériel nécessaire :

  • Des bidons de lessive ou de lait pour faire la base du masque. Prenez un bidon avec une hanse pour le nez du masque. Pour les plus petits, vous pouvez utiliser des assiettes en carton.
  • Autres éléments de recyclage comme des bouchons, des pailles, de la ficelle, du papier crépon ou tout ce qui vous inspire.
  • Peinture acrylique ou gouache.
  • Ciseaux, cutter (pour découper le bidon, à utiliser par un adulte).
  • Colle.
  1. Une fois les matériaux choisis (bidons de lait, bidons de lessives), les peindre à la gouache ou à l’acrylique de la couleur de votre choix. Pour les plus petits, afin que cela soit plus simple, vous pouvez utiliser pour la base du masque non pas un bidon mais une assiette cartonnée à laquelle vous aurez fait 2 trous pour faire les yeux.
  2. Vous pouvez découper le bidon afin de faire la forme de votre choix. Gardez bien la hanse du bidon pour le nez.
  3. Collez sur la base du masque des éléments pour faire la bouche, les cheveux… comme des bouchons de bouteilles, des pailles, du papier crépon.

© photos : Fonds d’art contemporain – Paris Collections

N’hésitez pas à envoyer des photos de vos réalisations à fondsartcontemporain@paris.fr ou à nous taguer sur Instagram @fondsartcontemporain_paris et Facebook @fondsartcontemporain.paris avec le Hashtag #Uneoeuvrealamaison pour que nous puissions voir (et partager, si vous êtes d’accord) vos belles créations ! 🙂

En cette période compliquée, toute l'équipe du Fonds d'art contemporain - Paris Collections vous adresse ses voeux de soutien et de bonne santé. 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s