Florentine Lamarche-Ovize à l’école élémentaire Tlemcen (20e)

Florentine Lamarche-Ovize présentant son carnet de dessin aux élèves © Claire Boustani – Fonds d’art contemporain – Paris Collections

Jeudi 10 mars, les 2 classes de CM2 de l’école élémentaire Tlemcen (20e) accueillent Florentine Lamarche-Ovize venue leur parler de son travail et du duo qu’elle forme avec son compagnon Alexandre Lamarche.

J’ai toujours dessiné. Enfant, je dessinais tout ce que je voyais. J’ai même réalisé une bande-dessinée sur mon frère et ma soeur.

Passionnée par le dessin depuis toute petite, Florentine suit des études d’art où elle rencontre son compagnon Alexandre. Ensemble, ils décident de créer à deux, sous le nom de Lamarche-Ovize. « Ce n’est pas facile de travailler à deux » confie-t-elle aux enfants, « il faut se mettre d’accord, se fixer des règles ». « On essaie d’être drôle et absurde » ajoute-t-elle. « Drôle » et « absurde » qualifient en effet bien Notre ABCdaire (2008), dont une partie des pièces est exposée à l’école Tlemcen. Pour cette série d’œuvres, les 2 artistes ont transformé l’image familière de tout écolier en des objets hétéroclites qui se déploient dans l’espace et se composent de rebuts du quotidien. Inversant les rapports habituels du dessin et de la sculpture, les artistes ont ensuite transposé les sculptures en 2 dimensions, en dessinant chaque pièce.

Florentine Lamarche-Ovize et les élèves de CM2 devant « Notre ABCdaire » © Claire Boustani – Fonds d’art contemporain – Paris Collections

Florentine explique aux élèves qu’aujourd’hui leur travail se concentre de nouveau sur le dessin et la céramique. A la question d’un élève « Comment faites-vous pour inventer tout ça ? », l’artiste répond qu’elle n’invente rien. « L’imaginaire naît de ce qu’on observe » dit-elle, reprenant une citation de Léonard de Vinci.

Atelier de dessin en classe © Claire Boustani – Fonds d’art contemporain – Paris Collections

Suite à cet échange, l’artiste et Susana Machado, la professeure d’arts plastiques de l’école, invitent les enfants à dessiner, à la manière de Notre ABCdaire, 3 lettres.

Florentine Lamarche-Ovize donnant des conseils aux élèves © Claire Boustani – Fonds d’art contemporain – Paris Collections

Les élèves réaliseront ensuite avec leur professeure d’arts plastiques des objets à partir de leurs dessins.

Une oeuvre à l’école s’interrompt temporairement à cause de la crise sanitaire que nous traversons, nous vous donnons rendez-vous très bientôt pour découvrir notamment les travaux des élèves réalisés autour de l’oeuvre du duo d’artistes. D’ici là, découvrez leur site Internet.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s