Exposition du travail des élèves de l’école maternelle 46 rue Boulard dans le 14e

Exposition des travaux d’élèves faisant face à l’œuvre de Raphael Zarka © Jeanne Fauquenot – Fmac, Paris
Exposition des travaux d’élèves faisant face à l’œuvre de Raphael Zarka © Jeanne Fauquenot – Fmac, Paris

Le samedi 18 juin 2016, l’école Boulard a ouvert ses portes aux parents d’élèves, afin de faire découvrir les travaux réalisés par ces derniers autour de l’œuvre de l’artiste français Raphaël Zarka, intitulée Déduction de Sharp, 2.

"Déduction de Sharp" de Raphaël Zarka à l'école maternelle Boulard (14e) © Claire Boustani - FMAC, Paris
« Déduction de Sharp » de Raphaël Zarka à l’école maternelle Boulard (14e) © Claire Boustani – FMAC, Paris

Raphaël Zarka fait de l’appropriation une méthode de travail. Ses sculptures sont souvent des répliques ou des reprises inspirées de travaux scientifiques. Avec Déduction de Sharp, l’artiste s’est intéressé à Abraham Sharp, mathématicien anglais qui publia en 1718 Geometry improved.

Pendant la semaine des vacances de Pâques, les élèves ont réalisé de nombreux travaux dans le cadre d’ateliers animés par la médiatrice stagiaire du Fmac, Marta Ilic et Lineda D’Haity, animatrice du centre de loisirs.
À la suite, un autre atelier a été réalisé par Daphné Le Bars, médiatrice stagiaire au Fmac.
La premiere approche a été de chercher dans l’établissement scolaire des formes géométriques comme le montre Raphael Zarka dans son œuvre.

À partir de boites recyclées, une classe de petite et moyenne sections a travaillé sur le vide. Les élèves ont fabriqué des sculptures en laissant des espaces vides lors de l’empilement de celles-ci. Le travail le plus important était alors de créer des fenêtres sans découper les boites.

Une autre classe de petite section s’est intéressée au vide en réalisant des cadres à partir de boites de cartons.

Travaux des élèves de petite section sur la création du vide au moyen de cadre © Jeanne Fauquenot – Fmac, Paris
Travaux des élèves de petite section sur la création du vide au moyen de cadre © Jeanne Fauquenot – Fmac, Paris

Pour la classe de grande section, le travail s’est tourné autour de la mosaïque, des gommettes et des formes géométriques. L’importance de la couleur est très remarquée dans tous ces projets.

Pour en savoir plus sur l’œuvre de Raphaël Zarka, consultez son site Internet.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s